La Lette d’Adieu

dameblanche21.bmp

La lettre d’Adieu

Un soir je partierais
Loin des souffrances ameres
Je reffuserais ta pitié
Préfèrant le sous-sol de la Terre.

Ce soir je te fuirais
Et je me libèrerais
De toute cette douleur
De mes nombreux pleurs
Que je ne pourrais plus cacher

Refrain :
Toute la vie je vômirais
De mon corps de chaire
Tout mon sang j’écoulerais
Là bas sous la mer
Cette mer démencielle
De cris si convulsiels

Je me suis abstenu
Et pourtent si tu savais
Toute ces fois ou il a plu
Sans que je ne l’ai montré
Sans que tu ne l’ai vu.

Ce soir là je peux plus
Il faut que je parte
Je t’oublierais point
N’empêche pas mon adieu
Tu sais que tu n’y peux rien.

Refrain:
Toute la vie je vômirais
De mon corps de chaire
Tout mon sang j’écoulerais
Là bas sous la mer
Cette mer démencielle
De cris si convulsiels

Prend le comme un bien
Que j’me libère enfin
Laisse mon générique
Défiler en impudique

Refrain:
Toute la vie je vômirais
De mon corps de chaire
Tout mon sang j’écoulerais
Là bas sous la mer
Cette mer démencielle
De cris si convulsiels

 

Texte sous copyright, un plagiat entreinerait des poursuites judiciaires.

Homme Brisé

angedevanescence.jpg

Homme brisé

Je t’ai observé
me regarder
dans ce brouillard si glacé
je t’ai envoyé des mots perdues
que jamais tu n’as reçu

Homme brisé
homme mutilé
je rêve
de ce jour ou mes pensées
viendront te hanter

Tu as disparu
mais pas en moi
tu hantes mon sang
tu reparts pas
Extirper de moi
l’image de toi
m’est impossible tu restes là

Homme brisé
homme mutilé
je rêve
de ce jour ou mes pensées
viendront te hanter!

J’aimerais m’avençer
vers toi
te dire mes pensées
pour toi
mais quand j’arrive
tu te retires
tel un mirage
que j’ai crée
pour m’envoler.

Mais mes ailes ont déjà chuté.

Texte sous copyright, un plagiat entreinerait des poursuites judiciaires.

Politiquement Correct

givingup4.jpg

Politiquement correct

Sa robe blanche
Ne l’empêche en rien
De penser à son bien
Observant sous les hanches
De ce petit enfant.

Il porte la croix
pour oublier
la perversions de son « moi »
il succombera
à le toucher
lui faire peur.
Horrible erreur.

La vie d’un petit Ange
Un suppot du seigneur
Dieu en rien n’y change
Homme pieux a fait malheur.

Refrain:

Etonnez vous
Hors de vos trous
Prosternez vous
Bien face à vous
Continuer à fermer
vos yeux érronés.

Cas sociaux de côtés
Rien pour les aider
Ca y va l’hypocrisie
Et qu’on congèle des bébés
Fruits des ennuis
Non écoutés
Juste ignorés

Petit dans un placard
Femme dans son cafard
voisins qui ferment les yeux
O oui c’est beaucoup mieux
Oubliant que demain
Sera notre fin.

Refrain :
Etonnez vous
Hors de vos trous
Prosternez vous
Bien face à vous
Continuer à fermer
vos yeux érronés.

Texte sous copyright, un plagiat entreinerait des poursuites judiciaires.

Je voudrais encore

Je voudrais encore

Je voudrais que tes yeux s’ouvrent
Qu’ils me transperçent.
Je veux que tu viennes
que tu me renverses.

Le temps est long
mais l’agonie est là.
Ta voix s’étouffe dans ce son
que je reconnais en moi.

C’était juste une fois
mais une de trop.
Mon corps en reste froid.
depuis ton dernier mot.

Mais redis moi
Entends moi
Reviens moi!
Je ne peux venir
J’veux pas finir
dans ce paradis
ou les morts fuient
Rejoins moi pour partir
dans les oublies de nos vies!

J’suis toujours assis
sur cette pierre ou tu jis.
Mon regard vers l’infini
Ma voix dans le Néant.
Scarifies moi mon âme o tout puissant!
Brûle moi puisque je suis rien.
Détruit moi puisque je reffuse ton bien …

Texte sous copyright, un plagiat entreinerait des poursuites judiciaires.

God

gothique29580.jpg

God :

Gloire à toi seigneur
Toi qui a crées ce monde
mes frères et mes soeurs
Est ce que tu sondes?
Mes pensées et pêchés
Pour me punir
me châtier
me finir.

Gloire à toi seigneur
toi qui m’as fait
as tu crée la terreur?
Pourquoi suis je imparfait
si tu me veux parfait?
Tant de question
En as tu reception?

refrain :
Monstre créateur
Tes sinistres créatures
Te prient et se meurent.


Tu fais comme ce mur
même pas un murmure
Tu as crée
ou on t’a inventé?
Tu sais pas parler?
Pourquoi j’suis comme j’suis?
Si c’est sale comme ils disent?
As tu choisie l’homme en blanc
qui te représente
dans ces ornements.

Ais je le droit de maudire?
Ais je le droit de haïr
insulter et crier?
J’te hais tu sais!
J’srais pas cannonisé
plutôt crever
C’est facile
Trop facile

refrain :
Monstre créateur
Tes sinistres créatures
Te prient et se meurent.


Tous ces temples
et ces croix
alors qu’eux n’ont pas de toît
t’aimes qu’on t’adulles
ça te fais jouir?
Au fond de ta bulle
tu joues de tes créatures
Rien ne te touche
C’est juste toi qui te touches.
Par la souffrance de nous
Par la noirceur de nos trous.


refrain :
Monstre créateur
Tes sinistres créatures
Te prient et se meurent.

Texte sous copyright, un plagiat entreinerait des poursuites judiciaires.

Démence

coeurbraceletpics.jpgDémence

Salut
Je suis ta conscience
c’elle qui fut
crée pour te guider
T’éviter la démence.

Mais tes sombres pensées
Me trainent dans le silence
J’arrive plus à te parler
T’arrives plus à m’entendre.

Je voudrais te sauver
te tirer de tes délires
tu parts t’accidenter
pour atterir
droit dans la mire

Assassine!
Encore!
Toujours cette peine
Toujours cette haine
Ca te déchire
Ca te réduis à rien
Ca te ruine
Mets y fin!

J’éssaye de te hurler
j’veux qu’tu cesses de pleurer
regarde comme les larmes
ça trouble tes yeux
Qu’est ce qui ce trâme
dans tes idées
mélodrames.

cesse de rêver
que tu n’es
que ce petit jouet
qui vaux rien!
Tu vaux plus que cette fin!

Relève toi et vois
Relève toi et bois
Respire cet air pur
vois comme c’est dur
mais pas impossible
certe acide
mais possible!

Assassine!
Encore!
Toujours cette peine
Toujours cette haine
Ca te déchire
Ca te réduis à rien
Ca te ruine
Mets y fin!

 

Texte sous copyright, un plagiat entreinerait des poursuites judiciaires.

Comment Faire ?

Comment faire?

Chaque matin, j’ai cette impression.
Que ma main, que mes émotions.
Touchent ton coeur, mais j’ai si peur.
Car cela je l’imagine, de mes yeux androgynes.
De mes pensées troubles,
qui veulent être sourdes.
Car toi, tu ne me sais pas.

Refrain : Mais comment faire?
Pour me libérer
Revenir sur Terre
Dans la réalité.

Mais comment t’oublier?
Toi qui m’a hanté,
dès mon regard posé.
Toi qui me fait vibrer,
sans jamais m’avoir remarqué.

Un poison s’est infiltré.
Je ne sais comment l’extirper.
Je saigne, mes armes sont lasses.
T’es trop loin, de mon monde déguelasse.
On est si différent,
et c’est tellement.
Que pour toi, j’existe pas!

Refrain :

Mais comment faire?
Pour me libérer
Revenir sur Terre
Dans la réalité.

Mais comment t’oublier?
Toi qui m’a hanté,
dès mon regard posé.
Toi qui me fait vibrer,
sans jamais m’avoir remarqué.

Texte sous copyright, un plagiat entreinerait des poursuites judiciaires.

Morphine

gothique29470.jpg

Morphine

S’endormir doucement
Vuloir parcourir
Hors des tourments
Sans en vieillir
Un chemin absent
Mais qui pourtent
Pouraît être vrais
Si j’arrivais
Courageusement
A l’avaler
Ce bout rêveur
Qui tant m’apeure
Qui me sourit
A mon envie
De dire oui!

Refrain :

Morphine
Sauve moi
Morphine
Emmène moi
J’espère de toi
Morphine
Si tu peux
M’éttoufer
Me noyer
Sans un feu
Morphine
Ma voix prie
Glisse!
Dans mes veines
Paralyse
L’athmosphère
Qui m’anime
Morphine!

Le balancement
Le craquement
M’obcède gaiment
Carrèsse mon temps!
Me casser
M’absorber
En néant.
Laissant mon sang!
en offrande
à ces faux
de mes maux.
A ces gens
A ces grands
En riant
Qu’ils me voient
En criant
Qu’ils y soient
Ramassant mes os
Regrettant leurs mots!

Refrain :

Morphine
Sauve moi
Morphine
Emmène moi
J’espère de toi
Morphine
Si tu peux
M’éttoufer
Me noyer
Sans un feu
Morphine
Ma voix prie
Glisse!
Dans mes veines
Paralyse
L’athmosphère
Qui m’anime
Morphine!

Seras tu là?
Christ?
Tendant tes bras?
Christ?
Vers moi …

 

Texte sous copyright, un plagiat entreinerait des poursuites judiciaires.

Ton Erreur

amyjtm.jpgTon erreur

Je veux, brûler avec toi.
Je veux être ton roî.
Je veux mon corps sur toi!
Je veux ma main, dans tes recoins.

Humeur du jour
Humeur d’amour
Ou pervese illusion.

Je saurais te trouver
Te toucher dans le noir
On ira faire peur
Aux passants le soir
On sera pour eux une erreur!


Refrain:
Je veux être ton menteur
Ton rêve
Ton erreur
Ta sève
Ta candeur.

Et sous des courbes, Boire ton air fourbe
s’enlasser
Se toucher
Et ruiner
Ce qu’on a construit
Vers l’infini
Mais rester, S’arrêter, Se figer…
Refrain :
Je veux être ton menteur
Ton rêve
Ton erreur
Ta sève
Ta candeur.

Tu verras le temps va s’arrêter …

Texte sous copyright, un plagiat entreinerait des poursuites judiciaires.

Errance

Errance 

Attaché à la matière,
de mon corps d’éther.
Je reffuse la mort,
je vis encore.
Je suis égaré,
dans c’lieu qui m’étais.
Mais qui désormais,
est habité.
Par des vivants,
Que j’pousse au tourment.

Refrain:

Je vous maudis
Je hante vos nuits
De mes désirs
Je veux vous voir fuir
Et vous détruire.

Âme en tourment,
qui hurle sa peine.
Tel un loup hurlant,
j’maudis les vivants.
Je veux être,
comme au temps,
de ma vie.
Je n’ai pas cette envie,
de rejoindre la lumière,
cet ennuyeux paradis.

Refrain :

Je vous maudis,
je hante vos nuits.
De mes désirs,
je veux vous voir fuir.
Et vous détruire.

Je voudrais de la luxure.
Un royaume sans droiture.
A la cour des Démons,
même si mes ailes brûlerons.
Je préfère être déchu,
que joindre ces anges imbus!

Refrain :

Je vous maudis,
je hante vos nuits.
De mes désirs.
Je veux vous voir fuir,
et vous détruire!

 

Texte sous copyright, un plagiat entreinerait des poursuites judiciaires.


12


Thalie mosaïque |
Les bidules et les trucs de... |
Downsea - Illustrations, om... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tatidoms
| paradoxe
| Avec nos petites mains